X
Choisissez votre pays et la langue
Continuer
Menu

Expérience de Conduite State of Art Racing

11 juin 2014

Tandis qu'à l'aéroport de Lelystad les hélicoptères décollent et atterrissent en vrombissant sous un ciel radieux, Gijs van Lennep, “ancien” pilote de Formule 1, double vainqueur des 24 heures du Mans et Légende du Dutch Racing, faisait de son mieux pour expliquer avec enthousiasme et avec humour à une trentaine d'heureux gagnants de l'Expérience de Conduite State of Art Racing quelle est exactement la différence entre le sous-virage et le survirage, l'adhérence et comment contrôler une voiture qui dérape et qui glisse.

Des compétences que l'on n'apprend pas lorsque l'on passe son permis de conduire et des situations que l'on n'espère pas souvent rencontrer sur l'autoroute A1...

Des gagnants qui par l'achat de vêtements State of Art ont eu doublement du plaisir ; tout d'abord par le fait de porter des  vêtements State of Art et ensuite de pouvoir participer à un évènement extrêmement sélectif sur un circuit de test, ce qui est normalement strictement interdit au commun des mortels.

Le centre de test RDW, situé à proximité, avait été réservé en exclusivité par State of Art. Avec les mains moites les nombreux participants dont quelques femmes ont pris le volant, pour connaître selon Gijs van Lennep “les limites extrêmes de votre voiture… et de vous-même”.

Ce fut un événement fantastique, sous la direction de Gijs et de son équipe d'instructeurs, les participants ont été mis au défi de trouver leurs limites et celles de leur propre voiture sur différent circuits “mouillés”. D'une Porsche flambant neuve, à une antique Alfa Roméo, à une voiture de classe moyenne reluisante avec un siège-enfant ; une plus grande diversité de participants était à peine imaginable et tout le monde avait le même enthousiasme.        Les «anciens véhicules» devaient évidemment faire leurs preuves sans tous les dispositifs électroniques modernes tels que l'ABS et l'ESP.  Pendant des tests de freinage extrêmes et de  “dérapage et glissade” il fallait essayer de maîtriser son véhicule.

Finale éprouvante avec des compétences de pilote démentielles avec l'ancien pilote Gijs van Lennep au volant d'une Porsche Cayenne GTS pur-sang, qui  à une vitesse vertigineuse semblait être collée à l'horizontale contre l'asphalte en forme de bol sur la seule «piste de course ovale" des Pays-Bas. Il ne faut pas se fier aux apparences, car en tant que passager vous ressentiez bien les forces g et les forces centrifuges ! Tandis que votre visage tremblant subissait un lifting le compteur était monté à plus de 220 km à l'heure !

Après que tout le monde était remis de ses émotions – que tous les visages avaient retrouvé leur forme normale - la journée s'est achevée par un apéritif. Après quelques mots de motivation mais surtout d'éloges de Gijs van Lennep, tout le monde est reparti avec une plus grande confiance dans ses capacités de pilote et avec des compétences de pilote nouvellement découvertes, ce fut pour tous une journée inoubliable.

Driving Experience
Driving Experience
11-06-2014